Que faire et que visiter en Martinique ? Plages,lieux touristiques, jardin…

Visiter la Martinique: ce qu’il faut voir et faire.

La Martinique une île aux allures de cartes postales, un paradis tropical avec de belles plages de sable blanc, de palmiers, soleil, ciel bleu …. Mais à part les plages de la Martinique est aussi une île émaillée de champs de canne à sucre .(notamment pour la distillerie), de volcans et de végétation exubérante, avec des parcours en randonnées . L’histoire, la culture et les traditions occupent également une place particulière en Martinique. Tout les ingrédients sont en place pour donner envie de voyager et visiter la Martinique.

En effet, la richesse du patrimoine martiniquais provient de l’influence de différentes cultures aux aspects créoles, africaines, françaises et indiennes. Le patrimoine martiniquais est riche en vestiges du passé, sites extraordinaires, protégés et mis en valeur. De nombreux musées, distilleries, jardins et maisons créoles raconteront aux visiteurs leurs histoires fascinantes.

L’écotourisme gagne du terrain en Martinique. De ce fait il y a une préférence générale pour des visites guidées et activités responsable. Le tourisme ayant ici, pour but de préserver l’environnement et le bien-être de la population locale.


Meilleures choses à faire en Martinique

Guide de voyage : visiter la Martinique , Antilles françaises

De l’autre côté de l’océan Atlantique, vous découvrirez un bout de France avec un foisonnement de cultures, traditions et de populations.

PAYSAGES

L’horizon turquoise, les plages ensoleillées de cocotiers et les paysages de montagne caractérisent les paysages de la Martinique. « L’île aux belles fleurs » et aux multiples facettes bénéficie d’un réseau hôtelier de qualité. L’ensemble de ces éléments donne envie de visiter la Martinique.

Aller à la Montagne Pelée

25 km au nord-ouest de Fort-de-France, la montagne Pelée est un volcan dormant d’une hauteur de 1397 mètres d’altitude. Elle constitue la limite entre la côte orientale exposée aux alizés et la côte occidentale mieux protégée. Du sommet, par beau temps, vous pouvez clairement distinguer les îles voisines. La montagne Pelée occupe une place importante dans l’histoire des Martiniquais, car le 8 mai 1902, elle a éclaté et a anéanti la ville de Saint-Pierre, faisant 30 000 victimes.

→Randonnée à la Montagne Pelée

La Montagne Pelée (1,397 mètres) est le volcan actif qui a causé la destruction de Saint-Pierre, le 8 mai 1902. Aujourd’hui, la Montagne Pelée dort et il est possible d’accéder au sommet pour apprécier de superbes vues sur la baie de Saint-Pierre et l’océan Atlantique.
Accéder à la Montagne Pelée équivaut à une randonnée de 2 km aller et 2 km retour, à partir du Morne-Rouge.

Le sommet a tendance à être couvert de nuages, il est donc recommandé débuter l’ascension tôt le matin pour avoir une meilleure vue.

Explorer les « Gorges de la Falaise »

Près du village d’Ajoupa-Bouillon, les « gorges de la Falaise » offrent l’un des paysages les plus spectaculaires du nord avec leur bassin naturel creusé dans le roc. Les randonnées, en partie dans l’eau, nécessitent un équipement spécial pour pouvoir traverser les ravins et marcher à contre-courant des forts courants fluviaux.

LES PLAGES

Les côtes de la Martinique sont un ensemble des paysages paradisiaques pour les visiteurs. Tantôt, ils se déploient dans un environnement intime, comme des criques paisibles, tantôt, vous trouverez des zones surpeuplées, sur les immenses étendues de sable.

✅ La façade maritime de la côte Caraïbes (partie ouest de l’île) est agrémentée par les eaux bleues et calmes de la mer des Caraïbes.
→Un véritable plaisir visuel: des Trois-Ilets aux Anses d’Arlets en passant par le Rocher du Diamant ou même les Salines, préférées des touristes comme des locaux.

✅ La côte Atlantique a autant à offrir en termes de plages, le seul inconvénient étant la mer agitée.

Les plages

Voici la liste des plus belles plages à visiter en Martinique:

  • 1. Grande Anse des Salines (Sainte-Anne)
  • 2. Anse Dufour (Les Anses d’Arlet)
  • 3. Plage des Salines (Sainte-Anne)
  • 4. Anse Couleuvre (Le Prêcheur)
  • 5. Anse Noire (Les Anses d’Arlet)
  • 6. La Pointe Marin (Sainte-Anne)
  • 7. Petit Anse (Les Anses d’Arlet)
  • 8. Anse Mabouya (Sainte-Luce)
  • 9. Baie d’Anse Mitan (Les Trois Ilets)
  • 10. Ilet Chevalier (Sainte-Anne)

La célèbre plage de Grande Anse des Salines est toujours considérée comme la plus belle plage de la Martinique. Il se peut que c’est lié à ce qu’elle offre: sable blanc, coraux, palmiers…
La plage est en effet très populaire autant pour les touristes que pour les locaux, donc si vous voulez éviter la foule, nous vous recommandons d’y aller en semaine.

La plage de Sainte-Anne

Sainte Anne est très certainement une destination touristique préservée. Le village a remarquablement réussi à garder son charme et son authenticité et sa superbe plage contribue encore plus à son succès. Au nord de la petite ville, l’immense plage s’étend jusqu’à la Pointe Marin. C’est l’un des plus beaux mais aussi des plus populaires de la Martinique. Plus au sud, l’Anse Caritan est surtout fréquentée par les familles en raison de ses eaux particulièrement calmes, propices aux bains de mer avec les enfants.

La péninsule de Caravelle

La péninsule de Caravelle, reliée à la Martinique par une bande de terre large de 900 mètres, forme le littoral sud de La Trinité. Cette étendue de terre de 5 km de long cache des baies paisibles sous une forêt d’arbustes de raisins de mer, d’arbres et de mangroves, des rochers déchiquetés contre lesquels de nombreux navires se sont écrasés et la plage de Tartane. C’est la plage idéale pour ceux qui veulent voir les vagues déferler sur la plage et les rochers.

→Randonnée la Presque Ile de la Caravelle

La Caravelle est la presqu’île qui donne à la Martinique sa forme caractéristique. Il existe de nombreuses randonnées faciles le long de la Presque Ile de la Caravelle, Le Grand Sentier (7 km, environ 3,5 heures) étant la plus populaire. À partir de Trinité, Le Grand Sentier emmène les randonneurs à travers la forêt, la mangrove, les falaises et la savane. Ce périple permet aux visiteurs d’avoir un aperçu global des plus beaux paysages de la Martinique en une seule randonnée. Sur le chemin, vous trouverez également les ruines du château de Dubuc, que vous pourrez visiter moyennant un petit supplément.

Comme pour la Montagne Pelée, il est recommandé de commencer la randonnée tôt le matin pour éviter les heures les plus chaudes. Il n’y a pas d’eau le long du parcours, assurez-vous donc d’avoir suffisamment d’eau pour toute la durée de la randonnée.

Le Rocher du Diamant

Rocher du Diamant en Martinique. Ilet en face de la pointe du Diamant.
Rocher du Diamant

Le Rocher du Diamant ressemble à une grosse pierre de diamant à l’état brut, flottant sur la mer. Accessible par bateau, c’est un site très intéressant pour les plongeurs qui peuvent voir la faune abondante. Le lieu est composé principalement de barracudas ainsi que de tortues vertes grâce aux profondeurs transparentes de 4 à 25 mètres de profondeur. L’îlot possède également la plage la mieux préservée de l’île. Attention toutefois aux forts courants marins qui peuvent vous entraîner.

→ Une journée en croisière en catamaran

Profitez d’une belle journée en catamaran et admirez les plages de la Martinique (et le rocher du Diamant) d’un autre point de vue, depuis l’eau. Les excursions en catamaran comprennent le déjeuner local et les boissons à bord. De plus, il y a toujours deux arrêts pour profiter de bains rafraîchissants sur la mer turquoise et de la plongée en apnée (masques de plongée en apnée fournis). En Martinique, il existe différentes options de croisière en catamaran, partant de différents points de l’île.

Vous pouvez essayer le tour en catamaran au départ de Trois-Ilets, au départ de Marina de la Pointe du Bout. Ainsi vous visiterez beaucoup de belles plages,des dauphines et une grotte peuplée de petites chauves-souris.

Les « fonds blancs » du François

La baie de François est la base idéale pour pratiquer des sports nautiques, car  il n’y a pas de plage, sauf sur quelques îlots environnants, vous pouvez nager dans des eaux peu profondes, en mer et au milieu du récif.

Avec une eau turquoise à la taille, les pieds en sable blanc et fin, les «békés» (Blancs nés en Martinique) se retrouvent à l’heure du déjeuner pour boire un verre de punch ici. Vous aussi, vous pourrez faire l’expérience de cet apéritif amusant, dans la « Baignoire de Joséphine » par exemple, probablement le plus célèbre « fond blanc« . Les excursions d’une journée vous permettent de déguster un repas traditionnel sur un îlot voisin. Vous pouvez également négocier un aller-retour à la «Baignoire de Joséphine» avec un pêcheur de François.

Anses d’Arlet

Les Anses-d’Arlet est un charmant petit village du sud-ouest de l’île devenu célèbre pour son église en front de mer et son embarcadère. Situées dans une région où une plage est encore plus belle que la suivante, les plages de «Grande Anse» et de «Petite Anse» sont un paradis pour les baigneurs.

Malgré cela, le village a réussi à conserver son ambiance de port de pêche typiquement caribéen. Les deux plages avec leurs baies peu profondes, leurs cocotiers, leurs bateaux de pêche et leurs couchers de soleil sont inoubliables. Cela est le résultat de leur position face à l’ouest en font l’un des endroits les plus proches du paradis de la Martinique.

Anse Couleuvre

Anse Couleuvre est située à l’extrême nord de l’île, du côté des Caraïbes. C’est une plage de sable noir, brillante comme du mica, située au pied d’une haute falaise et bordée de cocotiers élancés. Vous pouvez y accéder après 10 minutes de marche dans la forêt tropicale. Hormis un petit restaurant en retrait de la plage, il est absolument désert. Il n’y a pas de maisons, pas de location de planche à voile, pas de vendeurs, on se croirait dans une terre inconnue.

Plage des Salines

À cinq kilomètres au sud de Sainte-Anne, cette plage longue de 1200 mètres forme un arc parfait bordé de cocotiers. Plutôt calmes pendant la semaine, la plage des Salines est très fréquentées le week-end car de nombreux habitants viennent pique-niquer et camper sur le sable.

Plus bas, une succession de plages entrecoupées de rochers battus par la houle se succèdent. Depuis l’extrême sud des Salines, le panorama offre une vue impressionnante sur la Table-au-Diable et les Îlets Cabrits, les points les plus au sud de l’île.

ARTS ET CULTURE

La culture martiniquaise est fascinante à bien des égards. Il est parvenu à préserver des éléments du passé tels que ses yoles (courses de bateaux) et ses combats de coq, qui sont des pratiques ancestrales, et les steel-bands, mélangeant des musiques modernes et anciennes.

La vannerie et la poterie, héritées des Indiens de la Caraïbe, ont été soigneusement préservées. Aucune matière première n’échappe à l’artisanat local. Les bijoux en corail, les objets en bambou et le tissu madras vont certainement gonfler votre « sac souvenir ».

Découvrir le « Steel-bands »

Les groupes de musique créole traditionnels se composent d’une clarinette, d’un trombone et d’un banjo . A cela on y ajoute des tambours en bois et des tambours en acier. À la campagne, ils comprennent également des « ti-bois » et des « chachas » (maracas) et des choristes qui couvrent la voix du chanteur. Anciennes ou modernes, les danses (béguine, zouk et calypso) se rejoignent au moment du carnaval lorsque presque toute la population est subitement envahie par une frénésie de rythmes turbulents. Ici plus qu’ailleurs, les festivals font partie de la vie quotidienne du Martiniquais.

Rhum de Martinique

La Martinique produit le seul «Rhum Agricole» au monde doté de son propre appellation d’origine contrôlée (AOC)! Il n’y a pas moins de 11 distilleries sur l’île. Pour tout ceux qui partent visiter la Martinique , la découverte d’une distillerie est une étape incontournable.

Découvrez le rhum:

La récolte de la canne à sucre commence dès le mois de février aux Antilles. Les tiges sont coupées, lavées et réduites en purée pour en extraire le jus. C’est le jus utilisé dans la production agricole de rhum pour lequel la Martinique a reçu son AOC (qualité garantie d’origine) en 1996. Il existe également du rhum de fabrication industrielle, obtenu par distillation de la mélasse. Celui-ci est exporté partout dans le monde et est d’une qualité inférieure. Afin de mieux comprendre les différentes étapes de la production du rhum, de nombreuses distilleries sont ouvertes au public et proposent des dégustations.

→ Visiter l’Habitation Clément (Distillerie de Rhum)

Parmi les principales choses à faire en Martinique, il y a la visite d’une distillerie de rhum. L’Habitation Clément, située au François, est une ancienne distillerie de rhum reconvertie en musée. Le cadre de ce domaine est très beau, avec la maison de maître entourée d’un parc exubérant.

Au cours de la visite, vous apprendrez l’importance de la canne à sucre en Martinique et le processus pour la transformer afin d’obtenir le fameux Rhum. Bien entendu, la visite se termine par une dégustation de rhum et la possibilité d’acheter du rhum Clément.

La course de Yoles

À l’origine, les bateaux s’appelaient «Gommiers» parce que la coque était en grande partie creusée dans le tronc du gommier qui était si courant en Martinique.

A l’origine, le gommier était un bateau utilisé par les pêcheurs de la Martinique. Ce type de bateau a été sculpté dans le tronc d’un gommier et utilisé pour des sorties en mer. Avec la modernisation, il a évolué pour impliquer de nouveaux matériaux et l’installation d’un moteur. Sa forme et ses couleurs vives sont restées inchangées. De nos jours, les gommiers traditionnels sont utilisés pour des compétitions organisées sur toute l’île.

Le village de la poterie

Potiers artisanaux de la Martinique.

À l’origine, les potiers et leurs familles vivaient coupés du monde dans ce domaine jésuite.

Le village de la poterie près de Trois-Ilets consiste en une demi-douzaine d’ateliers d’artisanat; ils se tiennent ensemble le long d’une route recouverte de poussière rouge.

Lors de la visite du village, vous rencontrerez des potiers occupés à confectionner des vases, des bols et des figurines de manière traditionnelle. Sur une pierre du village, on peut lire cette inscription du 18ème siècle: « Ici, le travail de l’homme transforme la terre en or ». Aujourd’hui, le village abrite le premier fabricant de briques en terre cuite et de tuiles industrielles des Antilles.

La Maison des Volcans

A Morne Rouge, la Maison des Volcans propose une exposition couvrant différents aspects des volcans. Vous apprendrez par exemple quels moyens de surveillance existent pour un volcan, ou quels mécanismes entrent en action lorsque le volcan entre en éruption.

En 1902, l’éruption du mont Pelée a eu des conséquences mortelles et a déclenché un raz-de-marée. Une vidéo retrace toutes les étapes successives de cette catastrophe. La Maison du Volcan a été inaugurée en 1991 par Maurice et Katia Krafft, quelques semaines seulement avant leur mort sur le mont Uzen au Japon.

Le Musée Archéologique

Pour un voyage dans l’histoire précolombienne de la Martinique, rendez-vous au Musée départemental d’Archéologie précolombienne et de Préhistoire, à Fort-de-France.

Fondé en 1969, le musée abrite de nombreux objets témoignant des civilisations amérindiennes et de leurs modes de vie. Des outils en pierre et , et surtout de la faïence et d’anciennes cartes navales vous ramèneront à la préhistoire.

Cap 110 Memorial Park

Le cap 110 est le nom d’un mémorial de l’esclavage érigé sur la plage d’Anse Caffard à l’occasion du 150e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, en 1998. Ce mémorial est l’œuvre de l’artiste local Laurent Valère. Cet ouvrage rend hommage aux victimes du naufrage d’un navire clandestin transportant 300 esclaves qui s’est produit en 1830, alors que le trafic était illégal. L’oeuvre est caractérise par 15 statues de pierre blanche déposées sur le sol faisant face à la mer.

La faune

Les oiseaux et les reptiles

Bien que la végétation de la Martinique soit particulièrement luxuriante, la faune est étonnamment pauvre. Il existe néanmoins de nombreuses espèces d’oiseaux comme le célèbre colibri, le siffleur de montagne, le pipiri et le sisi, le moineau local.

Plus fréquents, les iguanes donnent une touche exotique au paysage. De même que les lézards appelés anolis et la mangouste, importée pour chasser les serpents, ont proliféré au point de devenir une menace pour les animaux de basse-cour. De la famille marsupiale, les opossums rôdent autour des collines pour trouver des fruits frais. Ils peuvent être, pour certains, un repas délicat nécessitant une préparation minutieuse.

La faune sous-aquatique

En Martinique, l’intérêt principal pour les plongeurs réside dans l’abondance de coraux, d’éponges, d’anémones de mer et d’oursins autour desquels nagent d’innombrables poissons. Parmi ceux-ci sont les chars, poissons-papillons, poissons perroquets, poissons-déclencheurs, poissons-chirurgiens, poissons ballons et autres poissons colorés. Également présents assez près de la côte, quelques dauphins et marsouins. Plus loin en mer, vous pouvez voir plusieurs sortes de requins, tels que les requins bleus et les requins-infirmières, qui partagent les eaux avec l’espadon et les barracudas.

Les mangoustes

Bien qu’ils soient nombreux sur l’île, ils ne sont pas originaires de Martinique. La mangouste fût importée à l’époque coloniale par les planteurs afin de chasser les serpents venimeux. Ce sont des serpents également connus sous le nom de « têtes de lance ». Cependant, les mangoustes préfèrent les œufs des oiseaux de l’île. Cela explique la raison de la disparition d’une grande partie de la faune ailée de l’île.

Les Fleurs

Découvrez l’île aux fleurs

La Martinique a été surnommée à juste titre « l’île aux belles fleurs » par ses premiers habitants. Blanc, rouge, jaune, toutes les couleurs que vous pouvez jamais penser sont somptueusement affichés ici. Le long des routes, les arbustes répandent leurs petites fleurs rouges – ce sont les Poincianas. Vous trouverez également les frangipaniers à fleurs blanches et les cassias jaunes. Comme vous allez plus haut en altitude, vous verrez de plus en plus de plantains sauvages et d’orchidées sauvages.

Visiter en Martinique le jardin Balata

Le jardin Balata est situé dans les collines de Fort-de-France. C’est est un passage obligé de tout voyage en Martinique. Dans ce jardin botanique, on peut voir 3000 espèces de plantes et de fleurs tropicales: un régal pour les yeux!

Le jardin de Balata est l’endroit idéal pour une promenade relaxante. Visiter la Martinique en étant dans la nature, avec ses étangs surmontés de fleurs de lotus et de nénuphars. Il est également possible de profiter de vue magnifique sur les oiseaux depuis les ponts de corde entre les grands arbres.

Les mangroves

Les mangroves ne poussent que dans les régions tropicales. Forêt poussant dans les eaux peu profondes, elle est essentiellement composée de mangroves et de mangles. La mangrove a souvent été considérée comme une zone répulsive à cause des moustiques. Elle a néanmoins un rôle essentiel dans le système écologique de l’île.

La mangrove est le lieu de reproduction idéal pour de nombreuses espèces de poissons, d’oiseaux ou de crustacés. En Martinique, les plus grandes mangroves sont situées aux confins des baies.

Explorer les petites villes pittoresques

Lorsque l’on visite la Martinique, l’on constate que Fort-de-France est la porte d’entrée de l’île. Elle constitue un très bon point de départ pour de nombreuses excursions d’une journée. Toutefois, si vous voulez connaître cette perle des Antilles, prenez la voiture pour explorer les villes pittoresques de l’île. Les jolies petites villes de la Martinique offrent aux visiteurs des façades colorées, des petites places et des manoirs coloniaux.

Ne manquez pas les marchés colorés et les étals de souvenirs avec des objets d’artisanat intéressants.

Cuisine/Gastronomie Martinique

Nous ne pourrions pas terminer cet article sans mentionner la cuisine créole. Déguster la cuisine martiniquaise est une autre des meilleures choses à faire. La gastronomie est principalement basée sur les fruits de mer, mais les plats à base de poulet sont également très répandus.

Les plats antillais utilisent souvent de la viande, du poisson macérés avec un assaisonnement savoureux pour plus de saveur. Les plats typiques comprennent les crabes farcis, le poulet boucané et le colombo (poulet au curry ). Il ne faut surtout pas oublier la célèbre assiette créole (boudin local, beignets de morue, salade).

Les fruits et les légumes sont également une partie importante de la cuisine martiniquaise. Les bananes des Antilles françaises (Martinique et Guadeloupe) sont réputées pour leur qualité et leur goût et donnent toujours un regain d’énergie supplémentaire (ne manquez pas le Musée de la banane dans le village de Sainte Marie!). En plus de ce fruit fantastique, il existe de nombreux autres fruits exotiques, dont certains (carambole, corossol, fruit de la passion …) .

Nous espérons que vous avez aimé notre liste des meilleures choses à faire sur l’île. Et espérons que vous aurez envie de visiter la Martinique. En réalité, il ne s’agit que d’un aperçu de ce que l’île a à offrir.


Vidéo comité martiniquais tourisme : ce qu’il faut faire et visiter en Martinique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.