Que faire en Croatie ? Les lieux à visiter .

Publié par AirVacancesfr le

C’est les vacances ! Vous désirez davantage connaître et découvrir des paysages qui font rêver ? Il vous faut voyager vers un pays aux richesses incroyables, comme la Croatie pour donner plus d’intensité à votre vie. Mais que faire et que voir en Croatie ?

Située dans les Balkans, une région historique et géographique du Sud-est de l’Europe, la Croatie est voisine de la Bosnie–Herzégovine (930 km de frontière), de la Hongrie (330 km de frontière), du Monténégro (25 km de frontière) et de la Slovénie (500 km de frontière). Avec l’Italie, elle possède aussi des limites maritimes qui s’étendent sur 1 777 km dans la mer Adriatique.

Carte des activités touristiques à faire en Croatie

Ce qu’il faut faire et visiter en Croatie

Séjourner en Croatie et découvrir des lieux de délices ? Ce pays offre aux touristes un littoral parsemé de plages, des îles de rêve, des parcs nationaux ou encore des villages aux charmantes ruelles. Très hospitaliers, les Croates vous feront goûter leurs différentes spécialités tout en discutant avec vous. N’est-ce pas une belle occasion pour élargir votre liste d’amis? Et si vous êtes un passionné de sports ? Vous pouvez vous adonner à de nombreuses activités telle la baignade, la pêche, la randonnée et bien d’autres.

Visiter les îles de la Croatie

Ile de Hvar : lieu à visiter en Croatie
Hvar, île croate de la mer Adriatique, est réputée comme station balnéaireimportante en période estivale

Grâce à son relief très accidenté, la Croatie regorge d’incroyable îles et îlots . Ses paysages souvent impressionnants et ses hautes montagnes, qui se jettent dans une mer aux couleurs incroyables, forcent l’admiration. En Croatie, l’île de Hvar est celle qui est la plus visitée. Sur cette île, vous pouvez vous offrir une belle journée d’activités culturelles.

Êtes-vous à la recherche d’un endroit calme? Cap sur l’île de Vis, située dans la région de Split. Les amoureux de la pêche se rendront à Porer et les férus de plongée sous-marine sur l’île de Biševo. Il est donc clair que visiter au moins une île durant votre excursion en Croatie s’avère indispensable !

Aller au Musée archéologique de Split

visiter le musée archéologique de Split :  ce qu'il faut faire en Croatie
 Le Musée archéologique est le meilleur moyen de compléter la découverte du passé antique de la Croatie

Le musée archéologique de Split étale d’extraordinaires collections de l’histoire croate, datant de l’antiquité aux temps modernes, sans oublier celle de la période hellénistique, paléochrétienne et des premiers chrétiens.

Il constitue le meilleur moyen pour mieux appréhender le passé ancestral de la ville, car il abrite les collections uniques découvertes à Solin. Il rassemble également des collections d’œuvres sacrées et profanes mis au jour lors des fouilles archéologiques dans les environs, notamment à Salona.

Très bien étalées, le musée récapitule le passé grec, illyrien, et roman de Split.

Il y a de nombreux objets exceptionnels tels les sarcophages du Bon Pasteur et du passage de la mer rouge. Pour cette raison, la visite du musée est donc indispensable pour mieux connaître la Croatie.

Se rendre au musée de Monastère franciscain de Dubrovnik

Ce monastère à l’intérieur des murs à Dubrovnik fut construit en 1317.

Monastère franciscain de Dubrovnik
Le monastère est un grand complexe qui se compose d’un monastère, une église, une bibliothèque et d’une pharmacie

Non loin de la porte Pile et de la fontaine Onofrio, le plus monumental monastère franciscains a deux cloîtres : le supérieur et l’inférieur avec des voûtes cruciformes et une promenade au-dessus. Ce cloître, l’une des meilleures œuvres romano-gothiques a été construite par Mihoje Brajkov de Bar.

Un musée qui met en avant les techniques de la médecine ancienne et les œuvres d’art de Dubrovnik .

L’intérêt de ce musée est de présenter la médecine ancestrale, mais aussi de plusieurs objets d’arts historiques de la ville de Dubrovnik. Ainsi, vous trouverez sur le mur du cloître la tombe de M. Gučetić du XIVe siècle, avec des reliefs.

La découverte d’une histoire riche

Au milieu de la promenade, se trouve une fontaine avec la figure de saint François. Dans une partie de l’abbaye, est situé l’inventaire de l’ancienne pharmacie franciscaine. Les meubles de la pharmacie, très bien tenus en état sont du 16e siècle, et les vases sont de Sienne et de Florence datant du 15e et 16e siècle. Vous tomberez sur des papyrus de recettes, de préparation des médicaments et autres.

La bibliothèque du musée contient des exemples des manuscrites et des chorals valables, les peintures précieuses des maîtres inconnus, une relique de la tête de Sainte Ursula du 14e siècle et une collection de bijoux ex vuoto. Une visite sans précédent à faire en Croatie !

Faire une excursion aux murs / remparts de Dubrovnik

mur de Dubrovnik : les remparts, lieu incontourbale à visiter en Croatie
Les remparts de Dubrovnik sont des murs défensifs de pierre qui encerclent la ville de Dubrovnik dans le sud de la Croatie

Protégeant la forteresse de la ville et permettant d’avoir un parfait coup d’œil de l’architecture militaire croate à l’époque médiévale; la plus grande partie des remparts de Dubrovnik a été bâtie au XVIIe siècle alors qu’une partie date du VIIIe siècle .

Les remparts de Dubrovnik : une architecture édifiante

Les remparts de Dubrovnik sont impressionnants, incontournables et immanquables pour de nombreux touristes. Tellement solides qu’ils ont résisté au séisme de 1667.

Se promener le long des remparts

Une randonnée sur les remparts de Dubrovnik est une des nombreuses choses à faire en Croatie. L’excursion fait près de 2 km et c’est un des lieux insolites en Europe où presque tous les murs sont encore debout.

Pour le plaisir des yeux, le spectacle est saisissant ! Les toits aux tuiles rondes, la mer et d’autres édifices de l’antiquité frappent à l’œil. Les remparts, du fait qu’elles soient élevées sur différents niveaux imposent de monter puis de redescendre plusieurs escaliers.

Voir le palais Dioclétien de Split

Palais dioclésien de Split : ce qu'il faut faire et visiter en Croatie
Le palais de Dioclétien est une résidence fortifiée construite par l’empereur Dioclétien sur la côte dalmate . C’est un édifice de l’Antiquité très bien conservé. 

Aimeriez-vous connaître l’un des monuments les mieux conservés au monde à ossature romaine ? Admirer le Palais Dioclétien de Split !

Construit à l’époque romaine par l’Empereur Dioclétien; ce palais impérial fût érigé tel une symbiose d’un camp militaire et d’une luxueuse villa.

Subdivisé en quatre parties par deux principales rues, la partie du Sud-est était celle prévue pour l’empereur, ses appartements, le cérémoniel religieux et étatique, tandis que la partie nord était réservée à l’armée, la garde impériale, les serviteurs, etc .

Ce palace a favorisé l’extension du courant néoclassique, du fait que nombre d’artistes du XIXe siècle l’aient étudié. De nos jours, c’est un véritable patrimoine vivant, car il abrite de petites boutiques, des restaurants…

Apprécier les différents parcs naturels de Croatie

L’une des richesses de la Croatie émane de sa nature. Ayant compris cela, les différents dirigeants croates ont entrepris des mesures pour protéger et hisser les espaces naturels. Ce qui a  conduit à la mise sur pied de huit réserves nationales dont certains se retrouvent sur le continent et d’autres dans les îles. Arpentez pendant votre séjour les parcs naturels de la Croatie. Découvrons brièvement ces parcs .

Carte des parcs et reserves nationaux en Croatie
Carte des parcs nationaux et réserves naturelles en Croatie

Le parc national de l’île de Mljet

Mljet : ile croate du parc national
L’île Mljet est une île croate qui se situe entre l’île de Korčula et la fameuse ville de Dubrovnik.

l’île de Mljet surnommée l’île verte, dispose d’un parc national dans sa partie méridionale et abrite deux lacs salés, une faune et une flore diversifiées. Dans le grand lac, vous trouverez certainement mollusques et coquillages.

Au cœur du grand lac, vous trouverez un monastère abritant un restaurant et une église du XIIe siècle de la Renaissance. Passez de très bon moment en famille ou entre amis sur cette île couverte de véritable paysage.

Parc national des îles de Kornati

Archipel des îles Kornati en Croatie
L’archipel des Kornati est au centre de la côte dalmate, au sud de Zadar en Croatie. Il y a 147 îles et îlots .

Constitué de 89 îles, cet archipel s’étend sur une surface de 220 km². Il abrite des animaux en l’occurrence les troupeaux de moutons.

L’archipel est fréquenté par des pêcheurs qui savent que c’est un endroit très poissonneux. C’est un endroit calme, simple et propice pour se reposer.

Le parc national de Telascica

Dugi Otok : iles croate du parc national de Telescica
Dugi Otok est la septième plus grande île de la mer Adriatique croate. Elle fait partie du parc natioanal Telascica

Sur ce parc, vous aurez l’occasion de balader dans une forêt d’oliviers, de pins, et de figuiers.

Une excursion dans cette réserve vous permettra de découvrir des fouilles du paléolithique, et de vieilles églises romanes .

Parc national de Plitvice

Lacs du parc national de Plitvice : lieu incontournable à voir en Croatie
Les lacs du parc national de Plitvice : Le parc national est une réserve forestière de presque 300 km² au centre de la Croatie. Il comptabilise une chaîne de 16 lacs en terrasse qui sont liés par des cascades .

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est l’un du plus beau parc national de Croatie et le plus visité. Ce parc, situé entre Zagreb et Split, regorge de nombreux ruisseaux et petites rivières et, sans compter les lacs sertis dans un écrin de forêt.

Très réglementé, il protège l’ensemble de la flore et de la faune. Ne soyez pas surpris de voir un lièvre surgir d’une trajectoire. Les animaux y sont simplement rois !

Le parc national de Krka

Chute d’eau de La Krk : une rivière de Dalmatie, en Croatie au cœur du parc national

Positionné au centre de la Dalmatie, au niveau de Skradinski Buk, cette réserve est constituée de lagunes et de cascades, le long du fleuve Krka. N’oubliez pas de voguer autour du lac de Visovac qui le long de ses rives se métamorphosera sous vos yeux.

Au centre du lac, vous trouverez une île avec un monastère franciscain, accessible en bateau. À Skradin, vous pourrez balader dans une cité médiévale à partir de laquelle vous avez la possibilité de prendre une navette pour atteindre les chutes de Skradinski Buk.

Parc national de Paklenica

Chaîne de montagnes du parc Paklenica. Le parc est situé dans la partie du sud-ouest du Velebit, près de Starigrad et est apprécié des alpinistes .

Prés de Zadar, avec un relief très accidenté, ce parc national permet aux plongeurs et aux pêcheurs de trouver leur lieu de délices. En un mot, c’est l’endroit idéal pour les amoureux d’escalade à même la roche. Ne faites ni une ni deux pour vous y promener et à visiter le refuge des oursons orphelins, à Kuterevo !

Le parc national de Risnjak

Risnjak : parc national à visiter en Croatie
Le parc national de Risnjak est un parc national situé dans les Gorski Kotar, la région la plus montagneuse et boisée du pays

Repéré au Sud de Zagreb et dans le septentrion de Rijeka, dans une zone peu peuplée et montagneuse, cette réserve à la nature sauvage est propice pour un trekking. Si ça vous parle, n’hésitez pas à réserver vos nuits dans les différents logements du parc.

Le parc national des îles Brijuni

Archipel des îles Brijuni : parc national Croatie
L’archipel des Brijuni, regroupe 14 îles de la mer Adriatique. Les îles sont situées au nord-ouest de Pula, proche de la presqu’île d’Istrie en Croatie .

Ce parc national, qui se trouve au Nord-ouest de Pula, sert à protéger douze autres îlots. Si vous êtes à la recherche d’un endroit qui offre plus de tranquillité, c’est l’une des réserves qu’il vous faut. Sur ce parc, vous aurez l’occasion de visiter un musée spécialisé dans les sciences naturelles qui abrite des animaux empaillés et des clichés Maréchal dictateur.

Alors, prêt pour le périple des parcs nationaux de Croatie ? Vous serez émerveillé par la richesse du pays. Entre deux expéditions, n’hésitez pas à vous poser sur une belle plage !

Découvrir les ruines de Solin

Ruines de Solin en Croatie : ce qu'il faut faire et visiter
Les ruines de Solin, sont la trace d’une ancienne ville romaine située à seulement 5 km de Split.

À l’ère romaine, Solona était la principale métropole du territoire dalmate. D’ailleurs, c’est dans cette ville qu’est né Dioclétien.

Une promenade dans ces restes du passé, vous fera entrer dans un théâtre et un amphithéâtre. Vous passerez près d’un ossuaire et d’un aqueduc. Cette balade vous permettra de mieux appréhender l’histoire du pays.

Aller à la basilique euphrasienne de Porec

Basilique euphrasienne de Porec
Une basilique catholique située dans le centre historique de la ville de Poreč, en Istrie.

Cette cathédrale de grandes dimensions est un ensemble religieux composée d’une basilique, d’un atrium, d’un notable palais épiscopal .

Ce qui rend cet ensemble exceptionnel, ce sont justement ces influences occidentales et byzantines. Raison pour laquelle l’UNESCO l’a classée comme patrimoine culturel mondial. Si vous êtes croyant, méditer et prier dans ce sanctuaire durant votre séjour vous fera plus du bien sur le plan spirituel.

Contempler les fresques du monastère franciscain de Hvar

Monastere franciscain Hvar
Le monastère franciscain de Hvar a été construit au 15ème siècle afin de servir de refuge aux marins. A l’intérieur il y a un musée .

Êtes-vous un amateur de l’art italien ? Que diriez-vous d’admirer une Cène impressionnante de Matteo Ingoli ? Le monastère franciscain de Hvar date en grande partie du XVe siècle et seul le clocher à ossature Renaissance, date du XVIe siècle.

Ce monastère mérite le détour surtout pour ses peintures italiennes disséminées sur tout le bâtiment.

Voir les œuvres d’art du musée Sermage Palace

Sermage Palace Musée ; ce qu'il faut faire et visiter en Croatie
Le Musée Sermage Palace ville baroque de Varazdin permet admirer le château de Trakoscan, l’architecture et l’art de la Croatie.

Ce château à structure représentative du XVIIIe siècle appartenait à deux familles de l’aristocratie locale.

Aujourd’hui, il abrite le musée d’art de la cité Varazdin, avec un ensemble d’art frôlant 3 000 œuvres du XVe au XIXe siècle. Vous y trouverez des tableaux de la grande époque flamande et découvrirez l’espace réservé pour la valorisation des artistes locaux.

Visiter l’amphithéâtre de Pula

Vue aérienne de l'amphitheatre de Pula à visiter en Croatie
L’amphithéâtre de Pula , est un amphithéâtre romain situé en Istrie. 

Érigé sous Auguste à l’époque romaine, il a été relooké et élargi sous l’empereur Vespasien afin de contenir plus de 24 000 spectateurs amoureux des spectacles de gladiateurs.

La période du Moyen-âge lui a été fatale. En effet, ses pierres ont été réutilisées pour d’autres travaux de construction à Pula. Rétablir, il n’accueille aujourd’hui que 5 000 spectateurs. Dans ses sous-sols, vous contemplerez les expositions sur la culture de l’olive, de la vigne au temps romains, et  différentes gammes d’amphores.

Aller au sommet de la tour Lotrscak et la forteresse de Medvedgrad

forteresse Medvedgrad
La Tour Lotrscak est une tour fortifiée située à Zagreb . 

Datant du XIIIe siècle, cette tour servait à protéger Zagreb. Pour cette raison, ne soyez pas surpris si vous entendez des coups de canon en pleine journée. En effet, à travers ces coups, la tour indique qu’il est midi. Une fois au sommet de cette tour médiévale, vous pourrez contempler la belle vue de Zagreb.

La forteresse de Medvedgrad, bâtie au XIIIe siècle, permettait aussi de protéger Zagreb d’éventuelle agression. Pendant plusieurs siècles, elle est tombée en désuétude. Rénové dans la décennie 80-90, il est dorénavant possible de visiter ses murailles et ses hautes tours.

A savoir : Maintenant vous connaissez les lieux incontournables à visiter lors de votre visite en Croatie . Pour plus d’informations allez sur le site web de l’office du tourisme de Croatie .

Catégories : Guide Voyage