Tortola: iles vierges britanniques des Caraibes

05 juillet 2019

Tortola : îles vierges britanniques

Tortola est la plus grande et la plus peuplée des îles Vierges britanniques, un groupe d'îles qui font partie de l'archipel des îles Vierges. La tradition locale raconte que Christophe Colomb baptisa l'île Tortola, qui signifie «terre de la tourterelle des bois".
Christophe Colombe a nommé l'île Santa Ana. Plus tard les néerlandais  s'y sont installés et  baptisèrent l’île  Ter Tholen, faisant réference à une île côtière faisant partie de la côte ouest des Pays-Bas. Lorsque les Britanniques prirent le relais, ils modifièrent le nom en nommant l'ile Tortola.

Paysage de Tortola : iles vierges britanniques

Géographie


Tortola est une île montagneuse 19 kilomètres de long et 5 kilomètres de large, avec une superficie 55,7 km². Formé par l'activité volcanique, son point culminant est le mont Sage à 530 mètres d'altitude.
Tortola se trouve à proximité d'une faille sismique, et des tremblements de terre mineurs sont fréquents.

Carte de Tortola archipel des îles vierges britanniques


Que faire à Tortola?



Tortola est la plus grande île de l'archipel qui composent les îles Vierges britanniques, et elle abrite également une grande partie de la population.

Tortola possède encore un certain charme, Waterfront Drive, la principale route côtière, est jonchée de boutiques de cadeaux et de restaurants internationaux.

Vers le cœur original de la ville, Main Street, vous trouverez une rangée pittoresque de maisons en bois et en pierre du 18ème siècle, des églises et une prison coloniale. L'ancienne maison du gouvernement, au bout de la rue, a été transformée en petit musée.

L'extrémité ouest de l'île abrite un autre port très fréquenté, Soper's Hole, la principale plaque tournante du transport en commun pour les visiteurs des îles voisines. Restaurants et bars bordent la crique et les bâtiments sont brillamment décorés en bleu et rose: ce fût un repaire de pirates notoire au 18ème siècle, il est considéré comme la maison d'Edward Teach,(Barbe Noire).

Le nord de l'île est bordé de longues étendues de plages de sable fin et de l'anse merveilleusement nommée Smuggler' s. La distillerie de rhum Callwood se trouve à proximité, où vous pouvez voir les techniques de production de rhum du 18ème siècle encore en activité.
Cane Garden Bay est la plage la plus animée avec une petite marina, une sélection de bars de plage et des fournisseurs de sports nautiques. Les options de restauration vont des restaurants élégants à la carte aux étals de rue locaux grillant du poisson fraîchement pêché.
La côte Nord possède les plus belles plages de l'île, y compris la crique des contrebandiers, Long Bay, Cane Garden Bay, la baie de bière, la baie de Josias, et la plage Lambert. En plus des plages, il ya voile, surf, plongée, kite surf, planche à voile, des sites historiques, la randonnée et bien plus encore.

Le côté est de l'île est beaucoup moins développé avec plus de communautés locales et peu de plages visitées et des criques cachées. Tortola est relié par un pont à l'île de boeuf, la base de l'aéroport principal pour les îles Vierges britanniques et abrite une commune d'artistes . Il est possible de visiter les studios avec un guide local.

Économie et démographie


La population de Tortola est d'environ 25 000 habitants. La principale ville et  également capitale des îles Vierges britanniques est Road Town .
Les services financiers sont la principale source de revenus de l'île.

La Loi populaire du commerce international sur les compagnies, adoptée au début des années 1980, a conduit à une croissance significative des revenus du gouvernement. Résidents des iles vierges britanniques sont parmi les plus riches dans les Caraïbes orientales. De nombreux habitants des autres îles des Caraïbes y travaillent.

Bien que les îles Vierges britanniques ( BVI) sont sous le drapeau britannique, il utilise le dollar américain comme monnaie officielle en raison de sa proximité et des échanges fréquents avec les îles Vierges américaines. L'île abrite de nombreuses sociétés offshore qui font des affaires dans le monde entier.

Marina Cay : ilet de Tortola vue aérienne




Histoire


Les Européens ont commencé à faire leur marque dans l'histoire de Tortola après 1493, lorsque Christophe Colomb a repéré ce qu'on appelle aujourd'hui les îles vierges Britanniques et les îles Vierges américaines . Les Espagnols ont fait quelques tentatives pour coloniser la zone, mais les pirates comme Barbe Noire et Captain Kidd étaient les premiers habitants permanents de l'île.
Au 17ème siècle, les Anglais, qui avait usurpé avec succès le contrôle de la région au détriment des néerlandais, ont établi une colonie de plantation permanente sur Tortola et les îles environnantes. L'industrie de la canne à sucre, en fonction du travail des esclaves Africains transportés depuis le continent, a dominé l'histoire de Tortola au cours des 150 prochaines années.
Il a diminué dans le milieu du 19e siècle, après l'abolition de l'esclavage. Une grande proportion de la population des colons  quitte les îles Vierges britanniques pendant la crise économique de 1929. Mais la relation politique entre l'île et la Colombie continue et a été maintenu.
À la fin des années 1960, l'homme d'affaires britannique Ken Bates tenté d'acheter l'île sur un bail de 199 ans, mais il a été bloqué après un mouvement de protestation mené par l'insulaire Noel Lloyd ce qui a forcé le gouvernement local à abandonner cette proposition.


Lieu / Adresse : Tortola, Îles Vierges britanniques