Capitale économique et culturelle de la Turquie, Istanbul est une ville carrefour de l’Orient et de l’Occident à visiter absolument. Elle abonde de lieux sublimes à explorer. Des édifices et monuments datant de l’empire Ottoman aux centres commerciaux les plus branchés, Istanbul offre à ses touristes une expérience unique. Retrouvez dans ce guide ce que vous pouvez faire à Istanbul, comment vous déplacer et où dormir.

Istanbul carte : les lieux et endroits à visiter
Carte touristique d’Istanbul

Que visiter à Istanbul ?

Généralement, lorsqu’on visite Istanbul pour la première fois, c’est pour un citytrip de 5 jours environ ou 7 jours dans le meilleur des cas. Une semaine est insuffisante pour s’imprégner des monuments, des cathédrales, des mosquées, des bazars et autres sites d’intérêt de la ville. Pour accéder aux somptueux sites touristiques d’Istanbul, il vous faut forcément le Museum pass, surtout si c’est votre première visite .

Voici le top 5 des meilleurs endroits à parcourir en si peu de temps à Istanbul ( 5 ou 7 jours) .

Les mosquées

La Turquie a connu de nombreuses civilisations au fil des siècles, mais elle est plus marquée par son passé Ottoman . L’architecture époustouflante des mosquées, des églises et des synagogues de la capitale économique et culturelle témoignent de cette richesse historique.

A Istanbul, se trouve des mosquées stambouliotes très somptueuses. Les plus craquantes sont :

  • La mosquée bleue (Sultan Ahmet Camii) avec ses magnifiques tours,
  • La mosquée de Soliman le Magnifique ou mosquée Süleymaniye du 16ème siècle qui offre depuis ses jardins, une superbe vue sur Istanbul
  • L’épatante basilique Sainte-Sophie qui abrite actuellement un musée.

Il existe d’autres mosquées et pendant votre séjour, vous pouvez en visiter une ou deux par jour, voire plus. Les visites sont très rapides, simples et gratuites y compris la mosquée bleue. En voici quelques-unes :

  • La magnifique mosquée d’Ortaköy (Büyük Mecideye Camii) ;
  • Mosquée Rüstem Pacha à Eminönü ;
  • MosquéeYavuz Sultan Selim qui héberge en son sein plusieurs sépultures de sultants ottomans et qui offre également une bonne vue sur Istabul.

Si vous êtes chrétiens, vous trouverez aussi des églises dont : la Cathédrale Saint-Georges (Orthodoxe), la Cathédrale du Saint-Esprit d’Istanbul (Eglise catholiqu romaine), Saint-Sauveur-in-Chora et ses mosaïque, etc .

Les musées d’Istanbul

Il est hors de question de faire une tournée touristique sans visiter un musée. Il faut donc évoquer quelques musées de la municipalité.

Si la saison est pluvieuse, il serait souhaitable de vous concentrer plus sur les musées de la ville. N’oubliez pas d’explorer particulièrement le musée archéologique d’Istanbul. Il est très intéressant et vous y trouverez plein de choses comme le sarcophage d’Alexandre le Grand .

Les palais majestueux

Ce qui séduit plus les visiteurs, c’est l’architecture hors-pair des palais de cette ville.

Palais Topkapi endroit a visiter à Istanbul
Palais Topkapi : vue aérienne

Pendant votre voyage, vous pouvez profiter de la beauté des palais Engloutis et palais Topkapi, et vous balader dans les magnifiques espaces verts tombant sur le Bosphore du Palais De Dolmabahçe. Au palais de Dolmabahçe, vous pourrez entrer dans la chambre de Mustafa Kemal Atatürk.

Faire une excursion sur le Bosphore

Une fois à Istanbul, une croisière en bateau sur le Bosphore s’avère indispensable. Elle vous permettra de contempler les merveilles architecturales de la métropole et de voir parader le panorama de ses paysages .

Vous pourrez aussi sur les rives de Bosphore à Usküdar, observer de loin la Tour de Léandre / Kiz Kulesi qui se situe au centre du Bosphore. En effet, l’intérêt est très limité lorsque vous vous rendez sur la tour en elle-même .

Aller aux centres commerciaux, profiter de la vie nocturne et de l’art culinaire

Istanbul est la cité du shopping par excellence. Elle regorge des marchés aux puces et des maisons de mode les plus prestigieuses. Grâce à ses centres commerciaux haut de gamme et ses magasins, vous trouverez facilement des habits et des articles de modes qui vous conviennent et qui sont adaptés à votre portefeuille .

Acheter des produits du terroir

N’oubliez pas de faire un tour sur le « Grand-Bazaar », un marché de produits locaux turcs. Vous y trouverez des bijoux ou des souvenirs de Turquie pour immortaliser votre séjour.

Sortir la nuit à Istanbul

Vous aimez les soirées ? En dehors des emplettes, la ville est réputée pour ses boîtes de nuit, en l’occurrence celles du quartier Kadiköy, où vous passerez d’agréables soirées entre amis, en famille ou compagne .

Quant à vos repas pendant votre séjour, pas de soucis à se faire. Vous savourerez les plats locaux les plus délicieux .

Autres lieux intéressants à visiter à Istanbul

Selon vos préférences vous pouvez opter pour d’autres sites d’intérêts dans la capitale économique turque. Il s’agit :

  • Du magnifique quartier Beyoglu 
  • De la Tour de Galata : Elle n’est pas incluse dans le Museum Pass. Mais faites-y un tour s’il vous reste de budget. Vous verrez un bon paranoma de la ville 
  • Du Bazar égyptien 
  • Du quartier d’Ortaköy et sa mosquée 
  • De la citerne basilique ou yerebatan sarnici 
  • Eyüp et sa mosquée

Préparer le voyage

Bravo si vous avez décidé de partir en citytrip à Istanbul. Et pour s’y rendre, il vous suffit de faire une réservation de billet/vol d’avion. Par exemple, si vous êtes un ressortissant d’Europe, il vous faut allouer en moyenne un budget compris entre 150 et 200 € pour votre billet d’avion aérien aller/retour.

Quel que soit votre pays d’origine, vous atterrirez à l’aéroport Atatük, principal aéroport de la métropole. Certaines compagnies aériennes vous proposeront un prix bas de 110 € en moyenne, mais vous aurez à payer en complément les frais de bagage, etc.

Pour les vols à prix bas, les avions atterrissent à l’aérogare de Sabiha-Gökçen, situé sur la rive asiatique. L’intérêt est donc limité. Servez-vous d’un comparateur en ligne , avec Opodo.fr, pour faire votre réservation de vol d’avion .

De surcroît les deux aéroports sont un peu éloignés du centre ville. Il vous faut donc prendre un bus pour 5 €, un taxi/Uber dont le prix varie en fonction du trafic ou d’un transfert privé si vous êtes en famille.

Il est vrai qu’en ces dernières années, les métros se sont développés dans la ville, en l’occurrence la ligne Marmaray qui permet, en métro, de quitter la rive européenne pour la rive asiatique. Toutefois, les deux aéroports ne sont pas encore desservis par le métro .

Pour plus d’information , allez sur le site web de l’office du tourisme de Turquie .

Catégories : Guide Voyage