Que visiter à la Désirade ?

La Désirade l’île à l’extrémité de la Guadeloupe

Visiter la Désirade, l’île méconnue de l’archipel de Guadeloupe

La Désirade fait partie des 5 îles formant l’archipel de la Guadeloupe, l’île est localisé à l’extrémité de la Grande Terre (face au large de la Pointe des Châteaux en Guadeloupe ). L’île est calme peu urbanisée donc essentiellement rurale. Sa simplicité identifie l’ île qui est particulière et intéressante à ce point de vu pour un dépaysement total . La plupart de ses habitants sont originaires de l’ouest de la France : Bretagne, Normandie, Poitiers.  

Carte de Désirade , + indication des communes et point culminant : Grande Montagne 273 mètres d'altitude.
Carte de la Désirade

Géographie

D’une longueur de 11 Kilomètres pour une largeur de 2 kilomètres ,elle possède de belles plages de sable blanc ainsi que de longues barrières de corail qui enchanteront plongeurs et  visiteurs. Seul le littoral Sud est habité. L’unique route rectiligne relie la commune principale de Grande-Anse, aux différentes communes, les Galets, le Souffleur et Baie-Mahault.   La Désirade n’est qu’à 10 km de la Guadeloupe, et pourtant vous donne l’idée d’être dans un autre monde : peu de visiteurs, son aspect sauvage, paysage sec et aride, un vrai royaume pour les iguanes. Tout cela a contribué à garder cette île unique.    L’île est la plus intacte de l’archipel de Guadeloupe. Habitée exclusivement le long de la côte sud par seulement 1700 habitants, La Désirade se caractérise par un plateau de 275 mètres de hauteur et réputé pour ses belles vues. Une île d’une route, qui s’étend sur toute sa longueur, l’île offre aux touristes de belles plages et un environnement calme.       


Visiter Désirade

Desirade peut être vu en une journée, il suffit de jeter un oeil autour de l’île et d’apprécier et d’apprendre à connaître ses belles plages. En 15 minutes, vous pouvez obtenir d’un côté à l’autre.
Vous pouvez également dormir à Désirade, que nous avons recommandé pour ceux qui recherchent la vraie paix et la tranquillité. Il y a un choix d’hôtels et chez l’habitant, mais les installations touristiques et les restaurants ne sont pas nombreux.      Les plages de Désirade

Les plages sont situées sur la côte sud de l’île, toutes ombragées et protégées par des récifs coralliens. Il y a plusieurs petites collations et de petits restaurants, mais en basse saison, ils ne sont pas toujours ouverts.

  • Anse Petite Rivière – Baie Mahault
  • Anse d’Echelle – Pointe des Colibris
  • Plage du Souffleur – Beauséjour

Beauséjour

Protégé par les récifs coralliens , c’est le port d’arrivée du ferry depuis la Guadeloupe, Beauséjour est un petit village de pêcheurs qui a maintenu ses voies traditionnelles. Un point d’intérêt est son cimetière, avec ses tombes simples sont simples, mais tous décorés avec des coquilles de conque.


Le Léprosarium

Le léprosarium a été le symbole de Désirade pendant plus de deux siècles, de 1728 à 1956. Les lépreux qui étaient exilés vers l’île avec suffisamment de bétail et de nourriture avec hébergement leur a été attribué d’une manière qu’ils soient autosuffisants. Les habitants maltraitaient les malades. Ils les battaient avec des bâtons, les utilisaient comme esclaves et pillaient leurs terres et leurs biens. Ce n’est qu’au début des années 1800 qu’un hôpital a été construit pour eux et qu’un médecin a été affecté. Aujourd’hui, vous pourrez visiter les ruines du lèpretrium et de l’ancienne filature de coton à 6 km de Baie-Mahault.


Le quartier des sables

En 1763, la France déporta certains de ses membres les plus perturbateurs des familles aristocratiques. Le « Camp des litières » ou « le camp d’internement », sur Desirade, n’a été mis en place que pendant une courte période, mais beaucoup d’aristocratie a choisi de rester sur l’île.
À 1,5 km au sud de Beausejour.


Les Ilets de Petite Terre

Il s’agit d’un des lieux intéressants à visiter à la Désirade. Petite Terre, une réserve naturelle, est un archipel corallien situé entre La Desirade et Marie Galante. Composé de deux îles, Terre de Bas et Terre de Haut. Petite Terre est un petit paradis habité seulement par seulement deux gardes et les iguanes. Vous pouvez y arriver de Saint François sur la Guadeloupe continentale, où vous trouverez des excursions quotidiennes à l’île. Vous pouvez également trouver d’autres voiliers et excursions qui visitent l’endroit. A éviter le week-end et le week-end de Pâques.


Paysage de la Désirade

Les plages 

Les plages sont situées sur la côte sud de l’île. Elles sont toutes ombragées et protégées par des récifs coralliens. Il y a plusieurs petits restaurants, mais en basse saison, ils ne sont pas toujours ouverts.  


Faune et Flore

La Désirade et ses îles sauvages de la Petite-Terre offre une végétation et un écosystème étonnamment diversifiée. On y trouve aussi de belles et intéressants échantillons d’animaux en voie de disparition : iguanes, agoutis, paille en queue, etc.  

La végétation est essentiellement à caractère xérophile ( vivant dans les milieux arides) . On y trouve les cactus-cierges, cactus-raquettes, « tête-à-l’anglais », etc … Mais une végétation mésophile (plantes vivant en température de 25°C à 40°C) existe également  dans les grandes ravines abritées du vent . Les palétuviers ont presque entièrement disparu de l’île. La faune comprend surtout des oiseaux marins comprenant: les frégates, les pélicans et phaétons.   L’île se modernise et s’équipe progressivement pour un développement touristique : plages et sentiers de randonnée , hébergement en gîtes, restaurants…  


Comment aller à la Désirade?  

L’unique moyen pour visiter la Désirade est de se faire une escale en Guadeloupe. On se rend à la Désirade par mer (en 45 minutes depuis la commune de Saint-François situé à l’extrême est de la Guadeloupe). Pour le voyage en bateau le prix est environ de 25 euros. Par voie aérienne le vol est d’une durée de 15 minutes depuis l’aéroport Pôle Caraïbes.