Voyage à Mayotte : Que visiter? que voir? que faire?

Que voir à Mayotte ?

Mayotte est un département d’outre mer et région de France qui est composé d’une île principale, Grande-Terre (ou Mahore) , d’une petite île petite-Terre (ou Pamanzi). C’est un archipel constitué de plusieurs petites îles, dont des deux principales cités en amont. Mayotte est situé dans le chenal nord du Mozambique dans l’océan Indien qui est entre le nord-ouest de Madagascar et le nord du Mozambique. Visiter Mayotte , c’est découvrir un paradis méconnu dans l’Océan indien.

SOMMAIRE

. Géographie de Mayotte
. Population de Mayotte

Ce qu’il faut visiter et faire à Mayotte

Admirer les paysages
. Petite Terre – Lac Dziani
. Grande Terre – Les paysages verdoyants
. Grande Terre – Mont Benara
Profiter des côtes et des plages
. Grande Terre – La côte nord
. Grande Terre – La côte sud
. Petite Terre – La route côtière
Découvrir la faune et la flore
. Faune terrestre
. La vie marine
. La Flore
Arts et culture mahorais
. La tombe du sultan Adrian Souli
. Musée de la pêche Mamoudzou


Géographie de Mayotte

La superficie de l’île d Mayotte est 374 km² , et avec une population de 194 000 habitants elle est très densément peuplée .


Sa plus grande ville (où se trouve la préfecture) est Mamoudzou. Le territoire fait partie de l’archipel des Comores, mais a été politiquement séparée depuis un référendum de 1974 dans laquelle les mahorais ont décidés à rester français.

Depuis 31 Mars 2011, Mayotte est devenue un département d’outre-mer.

L’archipel de Mayotte se compose de l’île principale de Mayotte « Grande Terre » (aussi connu comme l’ensemble du territoire de Mayotte ), l’île voisine « Petite Terre » (Pamanzi) et plusieurs petites îles inhabitées et des îlots. La superficie est d’environ 374 km ².

Mayotte est apparu il y a d’environ 9 millions d’années etant la plus ancienne île volcanique aux Comores. Les récifs de corail entourent les îles. Dans la saison des pluies de Novembre à Mars les températures sont plus élevées que pendant la saison sèche.

Le point culminant de l’archipel de Mayotte le Mont Benara est sur l’île principale avec 660 mètres d’altitude. Le capital est également Mamoudzou sur l’île principale, tandis que l’aéroport international est situé sur Petite Terre: Dzaoudzi.Population de Mayotte

98% de la population est de confession musulmane. La langue officielle est le français, mais l’on parle surtout le mahorais .

Jusqu’à un tiers de la population (70.000 sur environ 200.000 habitants ) sont des immigrants illégaux provenant des pays pauvres des îles voisines qui s’aventurent dans des petites embarcations , pour accéder à des salaires plus attractifs.

Carte routière de Mayotte et de ses régions. visiter l'archipel .
Carte de Mayotte

Ce qu’il faut faire et visiter à Mayotte

Admirer les paysages

Lac Dziani  au sud de la grande terre à Mayotte vert avec cocotiers.
Vue aérienne du Lac Dziani à Mayotte

Que vous soyez dans le nord ou le sud de la Grande Terre, Mayotte regorge de paysages magnifiques que vous ne devriez pas manquer d’admirer. C’est notamment le cas du lac Dziani.

Il est situé sur la Petite Terre, au cœur de l’île. Cette superbe étendue d’eau couleur émeraude est a au sommet d’un cratère.Il contribue à créer un panorama incomparable permettant d’observer les reliefs et le lagon environnants.

Plus au nord, la route de Combani vous emmène visiter les champs parfumés de fleurs endémiques. C’est également dans cette région que vous pourrez visiter certaines des entreprises traditionnelles.

Il y a entre autre les distilleries de fleurs. Nous vous recommandons également fortement de grimper sur le mont Benara. Ici vous pourrez admirer une vue dégagée jusqu’à la pointe nord-est de l’île.

Petite Terre – Lac Dziani

Le cratère Dziani forme un cercle presque parfait au milieu de la végétation
 

C’est le site à ne pas manquer et qu’il faut visiter à Mayotte. Il est localisé sur la Petite Terre, ils’agit du lac Dziani. Ce lac de cratère, situé au cœur de l’île, est très facilement accessible.

La route vous mène presque directement à sa rive. Il ne vous faudra que quelques minutes à pied pour vous tenir à côté de cette grande étendue d’eau émeraude.

Il est préférable de résister à la tentation de descendre au fond du cratère, car l’eau est sulfureuse. Par conséquent elle est putride et grouille de moucherons. En marchant le long du sentier qui entoure le lac, vous aurez un beau point de vue du cratère et du lagon à proximité.

Grande Terre – Les paysages verdoyants

Bien que la culture de la canne à sucre ne soit plus d’actualité, la canne à sucre fait partie du patrimoine de l’île.
 

Vaches qui broutent de l'herbe proche du tarmac, piste d'atterrissage.
Aéroport à Dzaoudzi

Sur la Grande Terre, explorez les terres de l’intérieur en conduisant de Mamoudzou à Combani. Vous longez les routes bordées de champs d’ylang-ylang fortement parfumés jusqu’à Vahibé.

L’économie du village repose sur la distillation produite par cette usine de parfum ( plantation Guerlain).  Un peu plus loin sur la route, arrêtez-vous à la route forestière menant à Bouyouni.

Si vous redescendez un peu, vous apercevrez des cochons sauvages. Vous pourrez ensuite vous rendre à Combani, qui était une importante région sucrière. Aujourd’hui, les usines d’épices et de parfums ont pris le relais, mais l’ancienne raffinerie est toujours là.  

Grande Terre – Mont Benara

L’ascension du mont Benara donne accès à une vue panoramique sur le point culminant de la Grande Terre .
 

Visiter à Mayotte la Foret au Mont Benara .
Mont Benara

L’escalade du point culminant de la Grande Terre qui est le mont Benara (659 mètres d’altitude) est une randonnée à ne pas manquer. La piste débute à Tsaranano

Vous commencez à marcher dans la forêt, avant d’atteindre le col de l’Andalibe. De là, la ligne de crête vous mènera au sommet du mont Benara. La vue, magnifique, s’étend jusqu’à l’extrémité nord-est de l’île.

Vous pouvez ensuite marcher sur les pentes sud jusqu’à Bandrélé (prévoir une journée de marche pour cette randonnée).


Profiter des côtes et des plages

Vue aérienne, de la côte à Mayotte où un bateau à voile à jeté l'ancre, proche du lagon .
Plage de petite terre

Ce qui est génial , en partant visiter Mayotte, c’est que, où que vous soyez, vous êtes assuré de trouver de belles plages.

Le village de Labattoir possède les plus belles étendues de sable de la Petite-Terre. La plupart des calanques se découvrent à pied. Il est possible de découvrir uniquement à pied les paysages côtiers de la pointe de Handrema.

Vous trouverez à proximité de M’tsamboro, un village de pêcheurs typique où il est souvent proposé des excursions en pirogue.

En effet, ces bateaux légers constituent un excellent moyen de profiter au mieux des paysages. Par exemple, à Bandrele, vous pouvez faire du kayak dans un lagon.

Grande Terre – La côte nord

La mer et les petites criques idylliques disséminées le long du littoral sont l’un des principaux atouts de Mayotte. Et forcément cela à le don d’attirer les touristes. Une excursion en pirogue est un bon moyen d’apprécier la beauté du littoral.

La côte nord de la Grande Terre, regorge de sites intéressants et de belles plages pour la baignade.

Pour bien découvrir cette région circulez de Mamoudzou à Miha. En suivant ce parcours en arrivant à Koungou, la route longe une longue côte .

Faites une escale à Dzoumogne et de là vous pourrez visiter un ancien village sucrier. Continuez jusqu’à la Pointe d’Handrema. À ce stade, vous devez marcher pour explorer les criques qui font la beauté de la péninsule.

Puis rendez-vous à M’tsamboro, ce village de pêcheurs assez typique de Mayotte. On vous proposera certainement une balade en pirogue vers les îlots de Choizil dans la baie. Ne manquez pas cela, les plages sont magnifiques.

Grande Terre – La côte sud

Les toits typiques de Hamouro sont facilement reconnaissables.

En visitant la côte sud de la Grande Terre, vous découvrirez M’tsapéré, un village artisanal, puis vous arriverez à Dembeni après avoir longé les plantations de bananiers et d’ylang-ylang.

Arrêtez-vous à la plage de Milouani pour vous baigner, au sud de Dembeni. De là, dirigez-vous vers Hamouro, où vous pourrez voir des huttes de terre recouvertes de palmiers.

De Hamouro partez en direction Bandrélé qui longe une jolie plage. Il y a un club de plongée à cet endroit , donc vous pourrrez explorer le récif. Vous pouvez également louer un kayak de mer si vous souhaitez pagayer dans le lagon.

Petite Terre – La route côtière

En raison de la taille de la Petite Terre, la Vigie est ainsi nommée car elle offre une vue sur toute l’île, malgré sa hauteur de 200 mètres seulement.

Sur la Petite Terre, la seule route côtière est celle qui mène à Dzaoudzi. Vous trouverez les plus belles plages à proximité du village de Labattoir.

La plage de Moya est bien indiquée, mais il en existe une autre, moins fréquentée, qui vaut le détour. Pour cela, empruntez le chemin de La Vigie. Ce faisant, vous gravirez le plus haut sommet de l’île (200 mètres) avant de redescendre vers la mer.


Découvrir la faune et la flore

Colibri qui vole et butine une fleur tropicale, fait parti des oiseaux à découvrir lors d'une visite à Mayotte.
Colibri

Visiter Mayotte c’est explorer une de ces îles où abondent la faune, tant marine que terrestre. Les amateurs de plongée en apnée pourront voir différents types de tortues ainsi que de nombreux poissons tropicaux dans le lagon.

Plus loin au large, il n’est pas rare de voir des dauphins en train de jouer et, de juillet à octobre, des baleines qui mettent bas. Sur terre, cochons sauvages, lémuriens, chauves-souris et de nombreux oiseaux se partagent le territoire.

L’écosystème de Mayotte recèle également des trésors botaniques comme la fleur d’ylang-ylang, très parfumée. Au milieu de l’île, vous trouverez des cocotiers et des arbres à pain.

Faune terrestre

Comme dans le cas de toutes les îles, le ciel au-dessus de Mayotte abrite une faune très diversifiée. Cela dit, certaines des espèces rencontrées ici sont plus originales que d’autres, telles que la chauve-souris, un grand vampire diurne.

Outre les zébus et les chèvres que vous voyez constamment autour des villages, Mayotte englobe de nombreuses espèces. Vous y trouverez des cochons sauvages, civettes, lémuriens, chauves-souris diurnes et de nombreux oiseaux.

Les espèces d’oiseaux les plus fréquents sont : les hérons, aigrettes, martins-pêcheurs et les colibris. Vous êtes plus susceptible de voir des échassiers (hérons, aigrettes et pluviers) parmi la végétation extrêmement dense de l’île.

La vie marine

Un poisson papillon jaune. Véritable paradis des plongeurs, les eaux chaudes de Mayotte abritent une population animale diversifiée.

Les poissons tropicaux ont élu domicile dans les lagons, ainsi que les dauphins et deux espèces de tortues: les tortues vertes et les tortues imbriquées.

Entre juillet et octobre, plusieurs espèces de baleines viennent chercher la protection du lagon pour accoucher. Vous pouvez également voir des baleines à fanons, des baleines à bosse et des cachalots atteignant 98 pieds.

La Flore

L’arbre à pain est très répandu dans les régions tropicales et se trouve également au milieu de la pléthore d’arbres fruitiers de l’île.

Branche d'Ylang Ylang à Mayotte avec fleur jaune et des pousses vertes et le ciel en arrière plan.
Ylang Ylang jaune

La flore de Mayotte est composée de divers épices et également de plantes utilisés dans l’industrie du parfum. Ici, c’est le cas de la vanille, l’ylang-ylang, la cannelle, la girofle et la noix de muscade.

Au sud de l’île, vous verrez également des baobabs. L’intérieur est recouvert de forêts de cocotiers et d’arbres à pain, et la mangrove prolifère le long des baies.


Arts et culture mahorais

Lorsque vous pensez visiter Mayotte, vous avez plus de chances de vous imaginer en train de vous prélasser sous les cocotiers que de vous promener dans les musées.

Certains d’entre eux méritent cependant d’être visités, comme le musée de la pêche Mamoudzou. Étant donné que certains villages vivent principalement de cette activité, il est normal qu’un établissement culturel lui soit dédié.

La tombe du sultan Adrian Souli vaut également le détour. Il y a de plus un sublime panorama du lagon et de la Petite-Terre.

Musée de la pêche Mamoudzou

Comme dans de nombreuses îles, la mer joue un rôle très important dans la culture de Mayotte. Le musée de la pêche Mamoudzou rend hommage à la relation entre l’homme et la mer.

Dans la capitale à  Mamoudzou, vous pouvez visiter le musée de la pêche. Vous assisterez à des expositions pédagogiques et instructives sur les techniques de pêche et de bateaux d’antan.

La tombe du sultan Adrian Souli

Après 13 ans de règne, le sultan Adrian Souli céda Mayotte à la France en 1841. Il est enterré dans les jardins botaniques de Mamoudzou.

Visitez le lieu ou se trouve le tombeau du sultan Adrian Souli qui est au cœur du jardin botanique de la pointe Mahabou à Mamoudzou.

C’est ce sultan qui a placé Mayotte sous la protection française en 1841. En remontant la ruelle qui longe  la tombe vous rejoignerez le point de vue panoramique donnant un aperçu imprenable sur le lagon et la Petite Terre.

Visiter Mayotte en vidéo