Quelle est la meilleure saison pour aller aux Antilles ?

08 août 2019
Les Caraïbes ont un climat tropical et vous y trouverez donc un climat chaud et ensoleillé toute l’année. La plupart des îles ont une saison des pluies, généralement de mai à octobre. Les températures plus élevées avec de l'humidité et plus de pluie durant cette période. Lors de la saison sèche de novembre à avril, les îles sont légèrement plus fraîches, le taux d’humidité est plus faible et les précipitations moins abondantes.

Hamac et cocotiers face à la plage de sable blanc

SOMMAIRE:

1.OÙ ALLER ET QUAND?
  • Grandes Antilles: Jamaïque, République dominicaine
  • Cuba
  • Îles Sous-le-Vent : Iles Vierges, Antigua, St Kitts
  • Îles du Vent: Sainte Lucie, Dominique, Martinique, Guadeloupe, Saint Martin, Saint Barth
  • Îles ABC

2.QUE VISITER ET QUE FAIRE ?

  • Observation des oiseaux
  • Randonnée
  • Plongée
  • Observation des tortues
  • Carnaval de février

3.LA SAISON DES OURAGANS



Meilleurs périodes pour visiter les Caraïbes


En ce qui concerne les conditions météorologiques, les Caraïbes sont réputées pour avoir sans aucun doute le climat le plus attrayant de la planète, avec des températures atteignant les 24° et 30°C toute l'année. Il ne fait jamais froid,  et la pluie tombe à un rythme assez prévisible ce qui permet de garder ces îles tropicales luxuriantes et verdoyantes. La période la plus propice pour visiter les Caraïbes est généralement celle de décembre à avril, quand elle est légèrement plus fraîche (en particulier dans le nord des Caraïbes), plus sèche et moins humide, et que les touristes affluent pour fuir l’hiver nordique. De juillet à octobre, il y a une possibilité de risque cyclonique , même si ceux-ci sont rares dans l'extrême sud, tels que Trinité-et-Tobago et les îles ABC.

Dans ce contexte, le meilleur moment pour visiter les Caraïbes variera en fonction de vos intérêts, de votre budget et de votre île de destination. Les tortues nicheuses, les oiseaux migrateurs et les espèces sous-marines ont tous leur saison de prédilection. De plus, les mois de mai à juin et de la fin novembre à la mi-décembre offrent des tarifs moins élevés et moins de monde, tout en bénéficiant du beau temps pour que vous puissiez profiter d'une plage pratiquement dépourvue de touristes.

1.OÙ ALLER ET QUAND?

Grandes Antilles: Jamaïque, République dominicaine

Très populaires en raison de leur proximité avec les États-Unis, de leurs vols bon marché et de leur hébergement convenant à tous les goûts et à tous les budgets, les plus grandes îles des Caraïbes sont très animées de Noël aux vacances de printemps, avec un nouveau pic de vacances estivales pour les familles. La période d'août à septembre est la principale saison des ouragans qu'il faut éviter. Les hivers sont agréablement plus frais, avec une température minimale n'allant en dessous de 20°C .


Cuba

Alors que les relations glaciales avec les États-Unis se dissipent enfin, Cuba est sur le point de changer. Si vous voulez voir l'île de votre imagination, le meilleur moment pour visiter Cuba c'est maintenant. Pour les meilleures conditions météorologiques, mars à la mi-avril sont chauds, ensoleillés et généralement secs - avant le début des pluies en mai. Les ouragans sont un risque d'août à octobre. Janvier et février sont plus frais mais généralement moins chers que Noël et Pâques. Plus vous allez vers l’Est, plus il fait chaud, plus humide et plus orageux.


Îles Sous-le-Vent : Iles Vierges, Antigua, St Kitts

Ces îles jouissent d'hivers doux avec une température moyenne de 27 °C; La mi-décembre à la mi-avril sont les mois les plus achalandés. Novembre et le début de décembre offrent des taux légèrement moins chers mais du beau temps. Les îles Sous-le-Vent subissent de fortes pluies de juillet à novembre et se trouvent carrément dans la trajectoire des ouragans. Cependant, les alizés maintiennent les températures plus agréables pendant l'été qu'ailleurs dans les Caraïbes et les prix sont bas.

Îles du Vent: Sainte Lucie, Dominique, Martinique, Guadeloupe, Saint Martin, Saint Barth

Les plus petites îles des Caraïbes suivent un régime climatique typiquement caribéen, avec les mois de pointe (plus secs, plus frais, moins humides) de décembre à avril, et de septembre à octobre les plus prolifiques en ce qui concerne les ouragans, avec des pluies commençant fin juin. Les îles plus montagneuses, y compris Sainte-Lucie et la Dominique, connaissent des précipitations plus abondantes que celles situées à une altitude inférieure, bien que cela les rende pas moins belles et attractives .

Îles ABC

Aruba, Bonaire et Curaçao, anciennement connues sous le nom Antilles néerlandaises, sont bien implantées dans les Caraïbes, au large de la côte nord du Venezuela. Par conséquent, ils se trouvent loin au sud de la ceinture des ouragans et bénéficient d'un climat beaucoup plus sec. C'est un endroit interressant pour des vacances dans les Caraïbes en dehors des périodes de pointe, car les mois d'avril à août sont chauds mais tempérés par les alizés, sans tempêtes, peu de visiteurs, pas de bateaux de croisière et des prix bas. Les vents sont également fantastiques pour les véliplanchistes.

Vue aérienne du port de Willemstad

2.QUE VISITER ET QUE FAIRE?


Observation des oiseaux

Au milieu des climats plus froids de l'Amérique du Nord et du Sud, les îles des Caraïbes attirent des oiseaux des deux continents. Bien que des espèces colorées puissent être observées toute l’année, les oiseaux migrateurs sud-américains s'y rendent de mai à septembre, tandis qu’entre octobre et mars, il est plus probable que des espèces nord-américaines soient observées de Trinité-et-Tobago à la Dominique et Sainte-Lucie qui sont des zones d’attraction ornithologiques de la région.


Randonnée

Les sentiers boueux, le taux d’humidité élevé et les conditions climatiques détrempées font que la saison des tempêtes n’est pas la meilleure période pour visiter les Caraïbes si vous avez l’intention de faire de la randonnée ou des promenades dans la nature. Par contre la fin de l’automne au début de l’été offrent des conditions bien plus agréables. Malheureusement, les régions montagneuses qui offrent les meilleures pistes de randonnée (Saint Lucie, République Dominicaine, la région est de Cuba) attirent également le plus de pluie. Cependant les précipitations peuvent être un soulagement contre la chaleur .


Plongée

Bien sûr, la mer des Caraïbes est toujours chaleureuse, mais la visibilité est idéale entre janvier et août. De mai à juillet, les conditions sont optimales dans la majeure partie de la région. Les eaux cubaines sont plus calmes de décembre à avril, les requins-baleines étant surtout présents en novembre. Les îles ABC, sèches et venteuses, abritent des sites de plongée incroyables mais sont à l'abri des intempéries. La plongée a donc lieu toute l'année.


Observation des tortues

Chaque année, de mars à septembre, les tortues imbriquées, tortues verte et géantes, transportent leurs corps immenses sur des plages sablonneuses tout au long des Caraïbes. Le pic de nidification est atteint en avril et juin et les nouveau-nés émergent quelques mois plus tard. Trinidad est un lieu névralgique, mais Sainte-Lucie, les Grenadines, Saint-Kitts-et-Nevis et la Dominique, entre autres, proposent également des visites de tortues et des programmes de conservation.



Carnaval de février

Un arc en ciel de couleur et de rythme endiablé sous les tropical, le carnaval est un événement culturel majeur aux Antilles. Les préparatifs commencent après Noël. Une option consiste donc à venir en janvier pour profiter des répétitions sans assister à un spectacle complet. Si vous visitez l'une des îles où se déroulent les plus grandes festivités ,en particulier Trinidad, mais aussi la Dominique la Guadeloupe, la Martinique, réservez alors à l'avance ou préparez-vous à des prix très élevés.

Défilé de groupe au carnaval de Sainte Lucie



3.LA SAISON DES OURAGANS


Du 1er juin au 30 novembre est la saison cyclonique officielle des Caraïbes. En de rares occasions, elles peuvent se produire au début de mai. Le mois de juillet est souvent exempt de tempêtes tropicales à mesure que l'eau se refroidit, tandis que la température de l'eau plus chaude fait d'octobre le mois où se forment le plus d'ouragans.

Certaines régions des Caraïbes sont plus susceptibles d’être frappées par des ouragans que d’autres. Le sud des Caraïbes se situe à l’extérieur de la ceinture des ouragans, c’est pour cela que les tempêtes violentes y sont peu fréquentes . Cette région préservée inclus Trinité-et-Tobago, les îles néerlandaises d'Aruba, Bonaire et Curaçao (toutes proches de la côte du Venezuela) et Panama. Les ouragans se produisent le plus souvent dans le nord-est des Caraïbes, autour de Cuba, en Floride et en République dominicaine - et en particulier aux Bahamas.

La plupart des tempêtes des Caraïbes se forment sur l'Atlantique - certaines venant d'aussi loin que la côte de l'Afrique de l'Ouest. Ils sont chargés d'eau tiède et d'air humide, ce que les Caraïbes ont souvent durant les mois de carême ( période la plus chaude) détrempés.

Les tempêtes tropicales s'intensifient et, lorsque l'air chaud monte, des orages se produisent. Les ouragans sont, en effet, une énorme grappe d’orage. Plus l'air chaud monte rapidement, plus il remue la surface provoquant d'énormes vagues en mer et des vents puissants. Les vents et les vagues et inondations qui ont suivi constituent une menace pour les communautés côtières.

Les ouragans sont alimentés par de l'eau chaude, c'est pourquoi ils s'atténuent facilement lors de vos déplacements terrestres. C'est aussi pourquoi ces îles minuscules, entourées par la tiède mer des Caraïbes, sont particulièrement vulnérables aux ouragans.