Partir en Guadeloupe : que faire et que visiter ?

17 juillet 2019

Guadeloupe: ce qu'il faut voir

Vue aérienne de Deshaie en  Guadeloupe


L'archipel français de la Guadeloupe qui est entouré des eaux douces de la mer des Caraïbes, réunit cinq petites tranches de paradis. Un climat constamment tempéré, une faiblesse pour Ti-punch et une multitude de paysages différents vous feront adorer dès le moment où vous vous posez.

Les baigneurs sont attirés par les rivages ensoleillés et isolés disséminés autour des Saintes, de Marie-Galante et de la Désirade. Mais les aventuriers cherchant à tirer le meilleur parti d'une journée à la plage peuvent découvrir des paysages grandioses dans le parc national de la Guadeloupe. À la tombée de la nuit, savourez une cuisine créole et écoutez le son apaisant du zouk (musique des Caraïbes d’influence africaine) qui traverse votre hôtel.


- SOMMAIRE -

PAYSAGES A VISITER
  • Découvrez la porte de l'enfer
  • Le volcan de la Soufrière
  • Les chutes du carbet
  • Route de la Traversée
  • Rivière de Vieux-Fort
  • Culture de la canne à sucre
  • Les îles des Saintes
  • Le parc archéologique des roches gravées à Trois rivières
LES PLAGES
  • Plage de la Caravelle
  • La pointe des châteaux
  • La pointe de la Grande Vigie
  • Plage de la Feuillere
LA FAUNE ET LA FLORE
  • Le parc national de la Guadeloupe
  • La flore
  • La mangrove
  • Les fonds-marins
  • Le parc zoologique de Mamelles
  • Le jardin botanique de Deshaies


PAYSAGES A VISITER

Découvrez la porte d'enfer

Porte d'enfer à l'extrémité orientale de la Guadeloupe peut tout aussi bien s'appeler "Porte du Paradis".

A 70 kilomètres de Pointe-à-Pitre, le spectacle est dans la nature. La porte de l'enfer est une voie d'eau creusée par les vagues entre deux hautes falaises et sert de lieu à un lagon aux eaux claires. La nage est largement autorisée. Après 15 minutes de marche au pied de la falaise située à l’est de la porte, vous arriverez au trou de Madame Coco ( Trou a man' coco).


 

Le volcan de la Soufrière

La Soufrière est non seulement un volcan en activité, mais également une destination de randonnée réputée et le principal attrait naturel de l'île.

Le sommet de la Soufrière culmine à 1467 mètres d'altitude . Le volcan est souvent entouré de nuages. Pour atteindre le sommet, empruntez les petits sentiers faciles d’accès qui contournent le cratère et sillonnent les flancs du volcan. À pied, il ne faut que deux heures pour atteindre le sommet. Portez de bonnes chaussures et apportez un pull.

 

Les chutes du carbet

Les trois chutes du Carbet
Les cascades du Carbet sont situées au cœur du parc national en région Basse-Terre.
Sur la Basse-terre, les trois cascades du Carbet sont un "must" lors de votre visite en Guadeloupe. La plus grande mérite d'être vue pour sa cascade torrentielle. La cascade tombe plus de 50 mètres. Situés dans les environs du village de Saint-Sauveur, ils sont même mentionnés dans le journal de Christophe Colomb qui les a vus de son navire.

Vue aérienne des chutes du Carbet

Route de la Traversée

Cette route longue de 11 kilomètres est la seule route reliant directement Petit-Bourg à Pointe Noire .
Zigzagant entre les montagnes, la Route de la Traversée  est la seule voie qui relie la Basse-Terre d'est en ouest par l'arrière-pays. Aussi appelée "route des deux Mamelles", nommée d'après les deux sommets que la route longe, elle traverse au beau milieu de la forêt tropicale le parc naturel de la Guadeloupe. Le long de ce parcours , vous pouvez faire de nombreux arrêts,pour voir:
  • le parc zoologique et botanique,
  • la maison de la forêt 
  • la cascade d’écrevisses. 
Très fréquentée pendant la journée, la route de passage devient intrigante et impressionnante à la tombée de la nuit. La forêt semble avoir englouti tous les touristes qui marchent sur les sentiers de la forêt pendant la journée.

Rivière de Vieux-Fort

La rivière Vieux-Fort irrigue le nord de l'île toute l'année. C’est la région la plus humide de Marie-Galante, où l’on trouve des marais plutôt que des terres cultivées et des mangroves aux racines torsadées qui recouvrent l’eau.

La culture de la Canne à sucre

La canne à sucre est cultivée en région Grande Terre et à  Marie Galante.

La canne à sucre est l'alpha et l'oméga de Marie-Galante et est cultivée partout dans l'île. Au plus fort de sa croissance, il bloque la vue sur la campagne en formant de hauts murs végétaux. La récolte a lieu en janvier à juin, lorsque les routes sont encombrées de charrettes à vaches transportant leurs précieuses cannes à l'usine. Les distilleries recommencent à fonctionner, les pailles de canne volent dans les airs et l'odeur de mélasse douce fraîchement extraite envahit la campagne.

Les îles des Saintes


Archipel situé au sud de la Guadeloupe , il est constitué de villages de pêcheurs, aux cabanes étincelantes, les îles des Saintes vous emmène dans un tourbillon coloré. Les randonnées vous meneront vers les charmants sommets tandis qu'au bord de l'eau, vous pourrez déguster des Tourments d'Amour ( gâteau des Saintes).

Vue aérienne de Terre de haut et Terre de bas

Le parc archéologique des roches gravées à Trois rivières

Gravures des premiers habitants amérindiens .
Les premiers habitants de la Guadeloupe et de l'ensemble des  Antilles qui sont les amérindiens (les Taïnos, Awaraks, Caraïbes) ont laissé sur un site ,devenue archéologique , de nombreuses pierres gravées. Ces gravures représentant des formes humaines témoignent de leur sens artistique, et de leur ingéniosité avec la technique d'exploitation de la pierre comme outils et support .

Roche gravé vaec gravure précoombienne


LES PLAGES


Plage de la Caravelle

Réputée pour être la plus belle plage de l'île, vous ne serez pas déçu de l'eau turquoise et du sable blanc que vous trouverez .

Pour les amoureux du paradis tropical, l'immense plage de Caravelle, près de Sainte-Anne, un paisible village de pêcheurs peu dénaturé par le tourisme, est surtout réputée pour son récif de noix de coco, ses eaux claires et son sable blanc.

Plage de Sainte Anne avec cocotiers

La pointe des châteaux

Après les Grandes Salines, la route s’arrête à côté du site de la pointe des Châteaux. Après avoir escaladé un petit monticule, vous découvrez un chapelet rocheux d'îles plongées dans l'océan et battues par un puissant soulèvement atlantique dans un écoulement d'écume.
En empruntant le sentier naturel côtier situé entre les rochers noirs sculptés par les vagues, l’accès à la pointe de Colibris ne prend que quelques minutes. Il conduit à un indicateur de point de vue vous permettant de profiter d'une vue imprenable sur la mer, les îles Desirade, la Petite Terre et les îles Marie-Galante.


La pointe de la Grande Vigie

À l'extrême nord de la Grande-Terre, la pointe de la Grande-Vigie est formée de falaises abruptes. D'une hauteur d'environ 80 mètres, les falaises ne sont que des rochers où les vagues et la surprenante végétation exotique, composée de broussailles épineuses et de plantes parfumées s'entrechoquent. Des sentiers sillonnent la Grande Vigie. Via certaines falaises, vous pouvez apercevoir lorsque le temps est beau les îles Antigua et Montserrat, distants  de 70 et 110 kilomètres .

Plage de la Feuillere

La plage de Feuillere, avec son sable blanc et ses cocotiers, est connue pour être la plus belle plage de Marie Galante.

La plage de la Feuillère à Capesterre de Marie Galante est sans doute la plus belle plage de  cette île faisant partie de l'archipel. La lumière reflète magnifiquement la couleur émeraude du lagon et les ombres des cocotiers sont éparpillées sur le sable doré.

Les plages de Guadeloupe 

Plages de Grande-Terre
  • Ilet Gosier,
  • Anse Canot 
  • Les Salines 
  • Le Petit Havre
  • La Caravelle
  • Bois Jolan
  • Les Salines
  • Anse à la Gourde

Plages de Basse-Terre
  • Grande-Anse
  • La Perle
  • Anse Tillet
  • plage de Cluny
  • Plage de Viard
  • Plage de Roseau
  • Anse Bananier
  • Anse à la Barque
  • Malendure.


LA FAUNE ET LA FLORE


Le parc national de la Guadeloupe 


Situé à Basse-Terre, il constitue un véritable terrain de jeu pour les randonneurs et les amoureux de la nature.

Couvrant une grande partie de la forêt tropicale, le parc national de la Guadeloupe située sur la région de Basse-Terre vous permet de découvrir facilement une nature encore intacte. Il abrite plusieurs espèces d'animaux, dont une très rare iguane aux crêtes épineuses, très difficile à observer. Au carrefour des broussailles, vous pouvez souvent apercevoir un raton-laveur ou un agouti, un autre rongeur en voie d'extinction. Et bien que vous rencontriez des mangoustes dans les zones cultivées, le littoral est également un lieu privilégié par les oiseaux: aigrettes, frégates et ortolans, tandis que les colibris nichent près des habitations pour se nourrir. Enfin, plus dégoûtant que dangereux, le matoutou est une grosse araignée poilue appartenant à la famille des araignées à trappe. Dans cette cathédrale vivante, les côtes marécageuses facilitent l'expansion des mangroves.


La flore


Redouté par tout le peuple guadeloupéen, le manchineel est un arbre dont la sève acide brûle la peau. Attention, certaines sont plantées près des plages. Son fruit ressemble à une petite pomme jaunâtre.
Inversement, le raisin de mer produit de petits fruits délicieux qui ressemblent à des raisins comestibles.
Chaque saison connait son propre épanouissement de floraison. Le Poinciana, un arbre long , devient pourpre dès les premières pluies. Les fleurs jaunes, roses ou rouges des bougainvilliers, les alamdandas colorés et les hibiscus égayent les jardins et les bas-côtés des routes. La flore contient des rosiers en porcelaine, des anthuriums, des orchidées, des amaryllis tropicales et même de la lavande des Antilles.

Gros plan hibiscus à 5 pétales


La mangrove


Cette partie du littoral guadeloupéen abrite une biodiversité extraordinaire.

Située principalement dans la région de Grand Cul de Sac, la mangrove est une étendue marécageuse composée d’arbres et d’arbustes, principalement des mangroves. Vous pouvez distinguer plusieurs environnements:

  • la mangrove au bord de la mer, dominée par les arbres de mangrove rouges qui ont en permanence leurs racines dans l’eau.
  • la mangrove arbustive avec une dominance d’arbres de mangrove noirs et la haute mangrove composée de mangroves blanches. 

Véritable écosystème, la mangrove offre un habitat à de nombreux organismes aquatiques. Il a cependant souvent été rempli et remplacé par des maisons ou des zones industrielles.

Racinde de palétuviers

Les fonds-marins

Il existe plus de 250 espèces de poissons dans l'espace maritime de la Guadeloupe.

Les fonds marins guadeloupéens regorgent d'animaux et de plantes. Les coraux, les gorgones et les éponges forment un récif qui abrite environ 250 espèces de poissons. Parmi eux, vous trouverez le poisson-chirurgien, le poisson-boîte, le poisson-perroquet, le poisson-ange mais aussi les murènes, les crustacés, les anémones, les méduses, les étoiles de mer et les holothuries.
Plusieurs espèces de tortues ont également choisi les eaux guadeloupéennes comme habitat. La tortue imbriquée fait également partie des animaux les plus fréquemment observés. Comme son nom l'indique, sa carapace est formée par des coquilles imbriquées comme des tuiles sur un toit. Il vit dans les récifs coralliens et les zones rocheuses peu profondes, se nourrissant exclusivement d'éponges. Au large de la Guadeloupe, vous aurez certainement la chance de voir des dauphins, des cachalots et des baleines.

Parc zoologiques de Mamelles 

C'est un endroit que les enfants apprécieront probablement plus que leurs parents. 

Bien qu'il existe un itinéraire à suivre pour apprendre les choses sur les différentes espèces d’animaux, de plantes et d’insectes qui peuplent l’île, les plus aventureux pourront choisir de suivre le sentier qui traverse la cime des arbres. Cependant, compte tenu du prix d'entrée, on pourrait s'attendre à voir plus d'animaux. En effet, malgré les efforts des jaguars et des ratons laveurs, on se fatigue vite de regarder dans des cages ou des bocaux pour voir quel type d’animal est caché à l’intérieur. C'est un endroit pour les enfants et comprend donc un espace amusant!

Jardin Botanique de Deshaies


Au cœur des îles de la Guadeloupe, le jardin botanique Deshaies offre un formidable moment de découverte de la magnifique flore de Guadeloupe! Le parc de 7 hectares met à l'honneur une immense gamme de plantes et d’arbres des tropiques remarquables. Vous pourrez y voir l'hibiscus, le gingembre, bougainvilliers, orchidées et des milliers d’autres belles fleurs et oiseaux .

Jardin Botanique de Deshaies chute d'eau - Guadeloupe




Pour les visites au calme

Mais si l'ambiance du tourisme de masse ne vous convient pas, Marie-Galante pourrait être l'endroit pour vous. Bien qu’elle ouvre peu à peu ses portes au tourisme, l’île vit toujours de sa production de sucre de canne et de la pêche. Détendez-vous sur des plages tranquilles, visitez ses distilleries et ses moulins abandonnés et découvrez la beauté de ses églises détaillées et de ses plantations de canne à sucre.

Lieu / Adresse : Guadeloupe