22 avril 2015

Les Antilles et la protection de la biodiversité - Environnement

22 avril 2015

10 ans de la mission Planugwa
Annuellement depuis 10 ans, l’équipe Planugwa (DEAL Guadeloupe, Océanopolis, le CNRS de Roscoff ...) s’est réunie en Guadeloupe pour récolter des cellules reproductrices lors de la ponte du corail.

Les cellules sont ensuite élevées en aquarium, avec pour principe de remettre à l’eau les supports sur lesquels les bébés coraux se sont fixés en laboratoire.

Réserve naturelle de Saint-Martin : l’Institut caribéen de la biodiversité.

L'étude de faisabilité de six mois a commencé en Septembre 2014 et devrait déboucher sur l'ouverture de l'Institut Caribéen de la biodiversité en 2017.Son objectif sera d'améliorer les connaissances sur les écosystèmes de l'île.

L'Institut sera situé sur un emplacement privilégié, dans un cadre naturel étant en corrélation avec les actions de la Réserve Naturelle de Saint Martin , face à la mer et les étangs. Vous y trouverez également les bureaux de la Réserve naturelle, un musée avec un jardin tropical, aquariums, un parcours de randonnée ...

Le Parc National de la Guadeloupe sur la « liste verte » des sites les plus remarquables de la planète.

Le 14 Novembre 2014 , L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a publié la «  liste verte  » mettant en avant 23 sites naturels mémorables, dans 8 pays d’Asie, d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Sud.
5 des sites retenus sont sur le territoire français incluant le Parc National de la Guadeloupe.
Une récompense méritée pour les équipes du Parc.
Ces derniers sont depuis 2009 dans un authentique projet de territoire, avec pour ambition primordiale de faire de la Guadeloupe un modèle excellence  en matière de protection de la biodiversité, de conservation des ressources et d’amélioration du cadre de vie !